Immersion de nouveaux récifs réalisés avec une imprimante 3D

 

Récifs 3D-1

2 Novembre 2017, l’AMPN immerge de nouveaux récifs réalisés avec une imprimante 3D

Ce projet, soutenu par la Fondation Prince Albert II de Monaco, nous a permis de bénéficier de récifs nouvelle génération réalisés par la Société Boskalis Nederland en collaboration avec la Société D-Shape 3D Printing.

L’impression 3D de récifs artificiels a permis de choisir un design reflétant la complexité du milieu naturel. Le matériau utilisé, du sable de Dolomite et de la cendre volcanique, est un produit naturel évitant les impacts sur l’environnement.

Récifs 3D-2

Un programme de recherche sur le biofilm a été lancé dès 2016 par le Professeur Patrice Francour (laboratoire ECOMERS Université Nice-Sophia Antipolis) dans le cadre du Doctorat de Madame Elisabeth Riera, en collaboration avec l’Unité mixte de recherche Borea. Son objectif est de déterminer le lien entre différents types de substrats (sable de Dolomite, roche naturelle et béton) et leur colonisation par le biofilm.

Un deuxième programme de recherche sur l’analyse de la complexité structurale des récifs artificiels a été lancé par le Professeur Patrice Francour et Elisabeth Riera. Les connaissances acquises permettront d’atteindre un haut niveau de complexité lors de l’impression 3D de récifs artificiels et d’en faire des outils performants de gestion des fonds en zone littorale.

L’ensemble du projet s’inscrit dans le cadre d’une démarche expérimentale.

Récifs 3D-3